Rosso s’en est allé

C’est une immense claque. Un combat que nous n’avons pas réussi à gagner. Et mon cheval qui s’en va si violemment.

Les coliques n’épargnent personne, pas même un tout premier cheval, un cheval de rêve. Pas même après un combat, une chirurgie, des hauts et des bas pour finalement devoir l’aider à s’en aller.

Ce sont mes tripes que l’on a arraché.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s